Blog

PMC FACT 12 Signature Mais vraiment, que demander de plus ? (On vous laisse deviner la réponse…)

  |   Non classifié(e)   |   Aucun commentaire

Est-il possible de séparer le bon grain de l’ivraie ?

De la même manière, qu’est ce qui peut bien différencier une excellente enceinte d’une enceinte qui peut être qualifiée d’exceptionnelle ?

 

Vaste débat, qui, mal conduit, peut conduire tout droit à un joli pugilat…

 

Nous allons donc éviter cela, notre propos étant de veiller à ne froisser personne, pas plus que de susciter (trop) de passions qui pourraient mal tourner !

 

Il n’en reste pas moins vrai, qu’en HiFi, comme en toute chose, il y a des produits qui marquent les esprits et qui se différencie nettement du troupeau.

On peut aimer ou détester, mais en aucun cas ces matériels ne peuvent laisser indifférents.

 

Nous souhaitons vous en parler d’un en particulier : l’enceinte PMC FACT 12 Signature.

 

Ca y est, vous direz vous, ils vont bien sur nous en dire que le plus grand bien, dans la mesure où ils en sont revendeurs les petits malins d’Audio Design Sound !

 

Eh bien, croyez nous si vous le voulez, depuis pas mal d’années, nos pérégrinations HiFi-esques nous ont conduit vers bien des rivages. Certains étaient emplis de miels exquis, et d’autres, de breuvages bien plus incertains.

Comme nous cherchons à l’expliquer à ceux qui veulent bien l’entendre, nous estimons qu’il n’y peu de mauvais produits. Ils sont fort rares en effet.

Mais il y a beaucoup de produits qui ne devraient pas être à certains niveaux de prix…

 

Encore un autre débat que nous exposons sur la place publique, nous direz-vous ?

Non soyez en assuré(e). Pour nous, le cœur de notre métier, c’est ceci : comment vous proposer  des produits pour lesquels votre investissement plaisir en vaudra la peine.

 

Les PMC FACT 12 Signature ne font pas partie des enceintes les plus abordables, certes.

 

Mais ce qu’elles ont à vous offrir va bien au delà de ce que vous pouvez imaginer.

La FACT 12 Signature vient succéder à la simple FACT 12. Une simple évolution du nom, pourriez-vous penser de prime abord.

Pas vraiment.

PMC a retravaillé son enceinte et l’image sonore dont est capable la Signature la distingue très nettement de sa prédécesseur. Elle est issue tout droit du navire amiral de la marque, le Fenestria.

La tenue sonore de la FACT 12 Signature est à plusieurs encablures au dessus de la génération précédente et cela s’entend.

 

Comme la FACT 8, la FACT 12 Signature est élégamment élancée. Esthétiquement, elle se fondra très facilement, sans peine, dans votre intérieur.

 

 

Chétive à première vue, la demoiselle ?

 

Et bien à son écoute, vous allez vite être surpris(e). Car cette svelte colonne a une musicalité exquise et aura une propension à apporter de la vie à vos enregistrements avec un talent rare.

Les graves sont somptueux. Certes, ils pourraient descendre plus bas à première vue, mais écoutez les un peu mieux. Ils offrent juste cette densité sonore qui rappelle ce que vous pouvez entendre dans la vie de tous les jours. Et puis, avec toute l’attention dont vous savez faire preuve, vous allez vous rendre compte que ces basses se font bien sentir avec une transmission d’énergie qui est vraiment physique, charnelle. L’incarnation des basses fréquences étant parfaitement audibles, c’est avec délectation que vous allez pouvoir goûter à cette résolution que possède la FACT 12 Signature, apte à délivrer une justesse tonale dans ces registres graves qui frôlent une certaine idée de la perfection !

 

Les médiums sont tout juste divinement équilibrés. Les voix, nous vous disons que cela – les voix – offrent une présence très proche de la réalité avec une définition et une finesse qui est un modèle du genre. Les ensembles vocaux ne sont pas en reste, le délié des FACT 12 Signature apportant là encore une capacité de définition qui est très fine, sans apporter aucune projection ni outrance sur les plans sonores, excellent à retranscrire dans ses moindres détails l’écoute d’un chœur vocal. Les aigus apportent une texture définie et d’une exquise délicatesse tonale et ce n’est pas l’écoute d’un ensemble baroque qui viendra faire crisser vos mirettes sonores que nous savons des plus délicates elles aussi.

 

 

 

Mais nous sommes encore loin du compte !

 

D’une manière générale, vous conviendrez très rapidement comme nous, que les FACT 12 Signature offrent une linéarité et uns stabilité du spectre sonore qui vous permettra très difficilement de discerner à quels niveaux se font les coupures entre les différents transducteurs. La fusion des différents hauts-parleurs offre une cohérence et une stabilité très poussée.

L’écoute qu’elles prodiguent ne vous permettra pas davantage de vous plaindre sur l‘holographie que vous pourrez entendre. La scène sonore, pour peu que l’enregistrement soit à la hauteur, apparaitra comme vaste et profonde, sans négliger surtout une hauteur de l’image qui est une des meilleures que nous connaissons à ce jour.

 

 

Capable d’une célérité qui est l’une des meilleures de sa catégorie, la PMC FACT 12 permet une extinction des notes qui frise là aussi la perfection. Il s’ensuit un message sonore qui respire, articulé, intelligible et capable des plus infimes nuances.

 

L’holographie dont nous parlions est remarquable et étonnante de réalisme. C’est encore une fois ce délié entre les notes – même sur des messages très complexes – qui impressionne. Sans excès, les FACT 12 Signature savent traduire avec beaucoup de justesse, tout ce qui distingue un enregistrement d’un autre. Et gare ici, à des enregistrements qui seraient d’un niveau de qualité qui ne serait pas à la hauteur. Les FACT 12 Signature peuvent être cruelles !

Mais quelle récompense sonore à l’écoute des meilleurs d’entre-eux !

 

Nous souhaitons revenir plus particulièrement sur le pupitrage qui – et c’est peu dire – est hallucinant de précision, magnifiquement articulé, mais sans apparaître comme analytique. Le niveau de résolution va très loin, sans apparaitre chirurgical, bien au contraire.

L’ouverture de la scène sonore dont est capable la FACT 12 Signature, est suffisamment vaste pour vous faire oublier que le son sort ainsi de ces deux boîtes rectangulaires.

 

Fermez les yeux s’il vous plait.

Si, Si, juste un moment !

Voyez-vous, sentez-vous vraiment la présence d’enceintes acoustiques ? Non, n’est ce pas ?

 

Mais un tel talent ne nuirait-il pas à ces enceintes lorsqu’elles sont installées dans des espaces de petites dimensions ? En fait, pas du tout ! Leur faculté à vraiment pousser les murs et à les faire disparaître les rendent peu sensibles à la taille des pièces où elles prennent place, même de petites dimensions.

 

Bon, eh bien alors, elles ne sont pas adaptées à de plus grands volumes ?

 

Encore raté !

 

Les FACT 12 Signature sont capables d’habiter avec brio et emphase des espaces de plusieurs dizaines de m2. La technologie quart d’onde conçue par PMC n’y est évidemment pas étrangère. Plus l’espace d’écoute est ouvert, et plus les FACT 12 Signature sont capables de véritablement structurer l’image sonore de façon cohérente et la vitesse de propagation du son (pour rappel : 1600 mètres par seconde) n’envahit pas l’espace d’écoute et ne vient pas brouiller la cohérence de la restitution.

 

Pour faire simple, le plaisir musical qu’elles distillent étonne tout d’abord, surprend tout de suite après, conquiert à leur écoute pour finir.

 

Fines, racées et enjôleuses. Elles sont redoutables par le plaisir d’écoute qu’elles procurent.

 

Universelles, elles le sont tout autant car aucun style musical ne lui fait peur.

 

Alors bien sur, des devancières peuvent présenter des graves plus présent, plus percutant, plus affirmés. Mais est-ce pour autant que ce côté spectaculaire du son rapproche de la vraie vie ?

 

On pourra apprécier là aussi des enceintes acoustiques qui mettront plus en valeur le milieu du spectre sonore avec des voix notamment, projetées, qui offriront un surcroît de présence dans la pièce d’écoute.

Toutefois, allez donc écouter en concert ce(tte) même artiste et dites nous au final, qui s’approche là encore au plus près de la fidélité de la restitution ! Nous pensons dès lors, avoir sans peine la réponse !!

 

 

A y regarder de près, les FACT 12 Signature représentent un véritable tour de force de l’équipe PMC. Ces enceintes oblongues, très fines vues de face, délivrent une image musicale solide, enjouée et ample. Elles sont certes plus épaisses que larges, mais le résultat à l’écoute est cette image fabuleusement vaste. Mais comment font-ils chez PMC pour en arriver à ce niveau de qualité ?

Alors, quelques esprits chagrins pourront nous dire qu’il existe d’autres enceintes aussi diaphanes et qu’elles ne sont pas mauvaises non plus.

 

C’est probablement vrai, mais pour arriver à ce niveau de qualité de la restitution sonore, nous éviterons de parler des contorsions que vous serez obligé(e) de faire à votre banquier pour vous offrir l’une des concurrentes en lice. Et nous ne vous garantissons pas que vous y trouverez votre comptant qui plus est…

 

 

Mais assez de badinerie, ne pensez-vous pas ?

 

 

Une petite écoute de ces gracieuses colonnes vous dirait-elle ?

 

 

Eh bien, allons y donc !

 

5ème symphonie de Gustav MALHER par Riccardo Chailly. Cet enregistrement, malgré son âge, reste probablement l’un des meilleurs réalisés par DECCA et l’un des meilleurs tout court existant à ce jour. Alors certes, quand un enregistrement est bon, il est plus facile de mettre en exergue un composant audio penserez-vous.

Ce n’est pas faux mais c’est surtout trompeur. C’est faire ainsi la différence entre une restitution sonore flatteuse à celle qui rapproche des conditions réelles dans lesquelles l’enregistrement a été réalisé.

Dès les premières mesures de la Trauermarsh, on comprend que les FACT 12 Signature ont un pouvoir de résolution exceptionnel. Il faut pouvoir entendre leur capacité à restituer l’effet de salle et l’ampleur de l’image sonore. Mais plus encore, c’est la très belle aération entre les instruments qui impressionne. Forte est l’impression que chaque exécutant dispose de la place qu’il faut sans avoir cette perception – souvent – qu’ils sont les uns sur les autres. La profondeur et la hauteur sonore nous placent très près de la situation de concert avec un pupitrage à la fois graduel et parfaitement intelligible. Chaque groupe d’instruments acquiert un poids et une présence parfaitement matérialisée.

 

 

Aguas de Amazonia de Philip GLASS interprété par le MDR Leipzig Radio Orchestra et dirigé par Kristjan Järvi. Pas de doute, la résolution fouillées et naturelle de vastes ensembles orchestraux cités plus haut ne se dément pas. Les FACT 12 Signature sont particulièrement à l’aise pour apporter une épaisseur sonore à cet enregistrement. La trompette et les bâtons de pluie qui représentent l’une des originalités de cette partition, apparaissent avec distinction et sans être noyés par le reste de l’orchestre. Là aussi, aucun problème pour se plonger avec beaucoup de gourmandise, au cœur de l’enregistrement et se laisser porter par la musique. Les cordes et les instruments à vent sonnent de manière crédible et ne peuvent qu’emporter l’adhésion.

 

 

Spirit of American Range interprété par l’Oregon Symphony et dirigé par Carlos Kalmar. Cet enregistrement de qualité est bien mis en valeur par les FACT 12 Signature. La finale de la troisième symphonie de COPLAND est un régal pour les oreilles. Les percussions sont ici bien mises en valeur et leur dimensionnement est des plus crédible, révèlent une densité sonore qui est vraiment très proche de « l’impression concert ». Aucun doute également à l’écoute de cet album pour apprécier la réaction fulgurante des FACT 12 Signature aux incitations de la partition qui est à la fois très riche et très musclée. L’extinction des notes, cette fluidité à l’écoute, contribuent à cette sensation de vie qui déborde de cette œuvre.

 

 

L’album Organ Music Before Bach par Kei Koito vient confirmer en tout points les impressions ressenties précédemment. Ce qui frappe à l’écoute de cette prise de son particulièrement somptueuse, c’est la capacité des FACT 12 Signature à se faire oublier.

Ce n’est pas forcément une qualité, vous direz-vous ?

C’est tout le contraire pourtant.

Être à ce point en immersion totale, comme si vous vous trouviez en direct au sein de la Pfarrkirche St. Katharina est un sentiment très agréable. L’énergie restituée de l’orgue par les FACT 12 Signature est impressionnante si on la rapporte à la finesse des enceintes. Ce qui impressionne tout autant, c’est la finesse des harmoniques complexes de l’instrument dont les FACT 12 Signature se déjouent avec une facilité évidente. L’orgue acquiert une dimension très réaliste et la subtilité de ses jeux vocaux est un pur délice.

 

 

L’ interprétation du Concerto italiano sous la baguette de Rinaldo Alessandrini des œuvres de BACH, VIVALDI et MARCELLO, grâce aux FACT 12 Signature, nous conduit une fois encore, à apprécier le haut pouvoir de résolution de ces enceintes. Commençons par les aigus dont la finesse est pratiquement sans égal à ce niveau ! Les médiums se fondent harmonieusement au reste du spectre sonore et apportent une cohérence d’écoute qui est d’un très grand niveau. La rapidité des partitions n’effraie pas les FACT 12 Signature une fois encore. La restitution est particulièrement aérée et cette impression de vie est irrésistible. Mais une mention spéciale doit être décernée à la façon dont les FACT 12 Signature nous apportent des graves dont la richesse tonale et leur façon de transmettre l’énergie des instruments est une incontestable réussite, tout autant que de nous restituer la fabuleuse réverbération du lieu de l’enregistrement avec des perspectives musicales très vastes.

 

 

EAGLES, avec leur album Long Road Out Of Eden est un morceau de choix pour pousser nos sveltes colonnes à faire valoir leur aisance sonore et à restituer un autre style musical.

Utilisant tour à tour des basses de guitare bien charpentées ou encore la fine mais complexe texture d’un Doudouk, il faut ici des enceintes talentueuses et très polyvalentes pour nous hisser à la hauteur de ce très bel enregistrement.

Les FACT 12 Signature se promènent littéralement. Tout le spectre sonore est maitrisé de bout en bout avec un brio jubilatoire. Mention spéciale avec le morceau éponyme Long road out of Eden qui nous invite une fois encore, à constater le pouvoir remarquable des FACT 12 Signature à pousser les murs et se faire complètement oublier.

 

 

Clark Terry avec « The Chicago Sessions » apporte un dynamisme et un sentiment de proximité avec l’artiste et son Big Band qui nous place très près du lieu de l’enregistrement. Aucune acidité ici, les aigus et les hauts médiums étant parfaitement maitrisés. Le jeu des artistes, avec des partitions pourtant plutôt riches, ne se trouve à aucun moment dépassés par nos fines enceintes. Encore une fois, beaucoup de vie, des morceaux de trompettes d’anthologie. Que du bon.

 

 

De façon plus intimiste l’album Blue Coast Collection est un moment de régal absolu.

Cet album réalisé de manière très soignée, donne au FACT 12 Signature les moyens d’exprimer l’étendue de leur talent. Densité incomparable des voix et des cordes, flamboyance des plans sonores, holographie très vaste. Rien ne manque pour constater le niveau d’excellence des FACT 12 Signature.

 

Dans un autre registre, le constat est tout autant flagrant avec Archie Shepp et son album « True Ballads ». Le saxophone est somptueux à souhait et les FACT 12 Signature savent véhiculer une émotion réelle, de celle qui va au plus profond de notre cœur. Le piano d’accompagnement est parfaitement retranscrit dans ses harmoniques les plus délicates.

 

 

 

En guise de conclusions, et même si n’en attendions pas moins avec nos amis de chez PMC, les FACT 12 Signature sont une nouvelle et grande réussite du constructeur. Et un véritable tour de force. Autant de qualité dans une ébénisterie aussi étroite, c’est du grand art ! Nous connaissons pas mal la concurrence sur ce type d’enceintes. Nous en avons également écouté un paquet et même, à certains moments, revendues certaines.

Nous pouvons vous dire que les PMC FACT 12 Signature sont tout en haut du podium et en plus, quelle qui puisse être la considération du prix.

Nous connaissons PMC depuis maintenant une bonne dizaine d’années, et nous souhaitons affirmer avec objectivité que les progrès affichés par PMC sont impressionnants depuis ces toutes dernières années. Mais les FACT 12 Signature sont à marquer d’une pierre blanche car elles marquent une évolution très significative. Le niveau de reproduction auquel arrivent ces enceintes en font aujourd’hui une référence sonore qu’il va être difficile de dépasser dans ce créneau tarifaire.

Alors certes, débourser près de 19 000 euros pour une paire d’enceintes est un investissement qui ne peut pas être fait à la légère. Mais, leur écoute vous révèlera que cette prétention tarifaire n’est pas usurpée.

 

A envisager de toute urgence si vous envisagez d’acquérir une paire d’enceintes acoustiques qui approche une certaine forme de perfection.

 

 

Caractéristiques techniques :

Finitions disponibles : Soie blanche, graphite métallique

Fréquence de coupure : 400Hz, 4kHz

Dimensions : H 1110mm (43.7″) + pointes de 25mm, L 168mm (6.1″) + pieds en lingot de 100mm, P 420mm (16.5″) + bornes Ag 2mm

Hauts-parleurs :

LF – 2 x fact 140mm (5.5″) super-longueur
MF – 1 x fait 50mm (2″) dôme souple super clair, refroidi par ferro-fluide
HF – 1 x fact 19mm haute résolution, dôme souple SONOMEX, refroidi par ferro-fluide

Réponse en fréquence:26Hz – 30kHz Impédance:8 Ohms

Connecteurs d’entrée: 3 paires

Terminaux PMC Ag 4mm (Tri-amp ou Tri-wire)

Sensibilité:84dB 1W1m

Poids:26kg (57lbs) chacun

 

Pas de commentaires

Poster un commentaire